Sorry, this news is not yet available in your language

Interview de Davy Mourier à l’occasion du Geek Touch 2018

Conventions Written by on 14 min

Créateur et scénariste de Nerdz, Karaté Boy, Reboot et de la version BD et animé de La Petite Mort, nous avons eu la chance de rencontrer Davy Mourier lors du Geek Touch 2018.

Pause Geek : Alors Davy on ne va pas présenter ce que vous faites parce qu’on vous connaît depuis belle lurette

Davy Mourier : Très bien je suis vieux super (rire)

Non ce n’est pas ce que je voulais dire (rire). Pour le premier avril, vous avez repris votre rôle de Régis Robert. Qu’est-ce que ça vous a fait de remettre le tricot ?

Alors il faut savoir que cette vidéo de Régis Robert on l’a tourné avec Alex Pilot pour les 10 ans de Nolife en juin dernier. Sauf que la soirée avait pris tellement de retard, il y avait eu tellement de programmes que cette fausse bande-annonce de Régis Robert, qu’on a tourné en juin, a été diffusée à 3:00 du matin et donc personne ne la vue.

Et donc j’ai dit à Alex : « bon bah vu que Nolife va fermer, est-ce qu’on ne peut pas mettre la vidéo le 1er avril ? » et donc effectivement ça a buzzé pour le 1er avril et ça me faisait plaisir, ça été un peu dur de réécrire pour Régis Robert, mais le rejouer n’a pas été dur.

Image de Davy Mourier lors de la conférence La Petite Mort du Geek Touch 2018Image de Davy Mourier lors de notre interview du Geek Touch 2018

Pourtant vous avez eu un moment de ras-le-bol avec le rôle de Régis Robert ?

En fait ce n’est pas que j’en ai ras le bol, c’est juste qu’entre Nerdz et aujourd’hui, j’ai fait beaucoup de choses. Et en fait quand les gens viennent et me demandent d’imiter Régis Robert alors que je suis en dédicace BD ou un truc comme ça, là ça me saoul, mais je n’ai pas ras-le-bol de Régis Robert.

Moi j’adore faire le personnage, ça ma méga plus, j’ai aimé créer le personnage, j’ai aimé le jouer et je l’assume complètement, juste, j’ai fait le Golden Show entre-temps, j’ai fait La Petite Mort, j’ai fait d’autres BD tout ça et c’est vrai que quand je suis en dédicace et qu’il y a quelqu’un qui me demande de faire Régis Robert je me dis ''oh putain'', enfin on n’est pas à Disneyland quoi.

Mais voilà j’assume le personnage et si je peux refaire des vannes avec Régis Robert, je referai avec plaisir.

Comme Nolife se termine et que vous avez commencé chez Nolife grâce à Nerdz, est-ce une façon pour vous de tourner la page ?

Et bien l’idée c’est que, tourner la page pas du tout, mais l’idée c’est de faire un dernier hommage à Nerdz avec le départ de Nolife effectivement. Après tourner la page pour moi je l’ai fait en 2012, pas pour le public, mais nous on savait que la saison quatre c’était la dernière et même déjà depuis 2011 on avait commencé à tourné la page de Nerdz. Après c’est cool que les gens aiment Nerdz et tout ça, mais nous entre temps on est passé à autre chose, il y a des gens qui me font des références de Nerdz que j’ai oublié (rire), et j’ai moins vu Nerdz que plein de gens.

Nerdz c’est un peu le Big Bang Theory français.

Oui et créer avant. Mais beaucoup plus sale.

Beaucoup plus sale et il ne manque qu’un ami indien.

Oui c’est ça. Mais nous on n’a pas d’amis étrangers, on n’a pas pu (rire)

Image de Davy Mourier lors de notre interview du Geek Touch 2018Image de Davy Mourier lors de notre interview du Geek Touch 2018

Nous savons de source sûre que vous travaillez avec Guillaume Lubrano sur une autre série, est-ce que ce sera le retour de Jean-Louis ?

Ah non on travaille sur autre chose, avec lui et François Descraques. Bon a priori je travaillais avec eux, mais tous mes scénarios ont été refusés, donc je ne sais pas si je continue à travailler avec eux (rire) et on travaille sur un truc qui s’appelle Dark Stories qui sortira en octobre.

On s’est tous donné des monstres et on a tous développé des histoires autour de monstres. Peut-être je ne serai pas dedans (rire), et pour l’officier Jean-Louis, je n’ai pas eu de nouvelles.

Parce que vous avez pris beaucoup de plaisir à le jouer.

J’ai pris beaucoup de plaisir à jouer ce personnage. En plus à la base il n’était pas comme ça le personnage et Guillaume m’a laissé le transformer. Au début il n’était pas du tout…

…Brancher fouille anale ?

Voilà. Moi j’ai vraiment rajouté un petit côté sale (rire).

Lors d’une conférence qui s’est tenue au Paris Comic Con de 2015, vous annonciez travailler sur Super Game Bob. Où en est la série ?

Nulle part, en fait toutes les séries qu’on a annoncées à ce moment-là, on voulait lancer quelque chose en partenariat avec Nolife, mais on n’a pas réussi à monter le projet, on voulait faire une sorte de Netflix français, mais le truc est tombé à l’eau, mais j’ai toujours le scénario chez moi à la maison, peut-être un jour en BD, c’est plus simple.

Image promotionnelle de la série NerdzImage du Majordome dans Reboot Saison 1 de Davy Mourier

Maintenant que l’aventure Nolife est malheureusement terminée, qu’allez-vous faire maintenant ?

Alors en fait j’ai toujours fait de la télé que sur Nolife, mais en vrai, Nolife depuis beaucoup d’années maintenant, je fais ça, pas bénévolement, mais je ne peux pas gagner ma vie avec. Du coup, que Nolife s’arrête pour moi ça ne change pas grand-chose à ma vie, car ce n’était qu’un enregistrement par mois, en tout cas dernièrement c’était devenu ça, c’était pour moi trois jours de ma vie. Du coup pour moi la rupture est moins difficile, mais oui à un moment ça va me manquer de ne plus animer, mais j’avoue aujourd’hui j’ai trop de travail. Je pense que sur des chaînes du style Japon ou gamers j’aurais ma place comme par exemple Game One.

Peut-être sur YouTube ?

YouTube je ne sais pas ça me saoule un peu. En faite je n’aime pas le tournant que ça a pris. Et j’ai un problème avec l’autorité. J’ai un problème quand il y a des patrons, quand il y a des gens qui te dise quoi faire, quand il y a un gars de la pub qui te donne de l’argent mais que si tu fais ça, quand on me dit de retoucher mes textes et que je n’ai pas envie… En fait je fais de la BD parce que c’est l’endroit où je n’ai pas vraiment de règle. En faite Canal je n’aurais pas pu. Poulpe lui y est allé. On te propose des scénaristes dès que tu arrives alors que t’es scénariste. Alors il y a un problème déjà. En tout cas moi je suis partie avant que l’on me demande de faire des trucs que je ne voulais pas faire.

Qu’en est-il de Reboot ? La saison 2 a bien marché non ?

Pas très bien en fait. Mais je savais que les audiences allaient être comme ça donc je ne suis pas surpris, on est mieux que la saison une, mais Studio 4 a regardé les audiences de La Petite Mort et celle de Reboot, ils ont comparé et ils ont fait « bah on va faire La Petite Mort plutôt » (rire), c’est vrai que 180 000 et 1 million ce n’est pas pareil. Mais pour eux ce n’est pas assez. On va peut-être faire quelque chose pour la saison trois, mais en tout cas ce sera la dernière.

L’éveil, l’amour, la mort ?

On verra. Mais sûrement oui. Ça va sûrement parler de la mort de toute façon. Parce que je ne peux pas faire autrement.



Il y avait des strips Nerdz dans le magazine Virus, c’est vous qui les faisiez ? Y aura-t-il une compilation ?

Oui c’était bien moi, mais non on n’en fera pas, il n’y en a pas assez et puis Nerdz c’est trop compliqué, au niveau des droits c’est à moitié à Ankama, à moitié à nous. On ne se voit plus avec les gens de Nerdz non plus. C’est vraiment très compliqué, on ne peut plus rien faire du tout autour de Nerdz.

Donc les strips étaient fait de façon bénévole ?

Bah Virus j’avais un salaire. Mais je ne faisais pas que Nerdz dedans. À l’époque Nerdz existait déjà, c’était en cours de diffusion et donc ça nous faisait de la promo. Donc c’était un peu donnant donnant.

Question bonus, avez-vous une exclue à nous donner ?

Alors, j’ai une BD qui sort en juin qui s’appelle Davy Mourier VS Cuba que j’aime beaucoup et en même temps je deviens directeur de collection cette année chez Delcourt et ma collection s’appelle « Une case en moins » et mes deux premières BD que j’ai suivies éditorialement sortent en juin. La première c’est une BD d’Éléonore Coste et de Karensac qui s’appelle La soutenable légèreté de l’être et l’autre BD c’est Janski Beeeats. Dessiné par Janski et qui sortira aussi en juin. En fait j’ai ma BD et les deux BD de ma collection qui sortent en même temps. Et j’ai scénarisé pour Infinity 8 sans oublier La Petite Mort qui est dans les tuyaux.


The article contains translation errors?

Did you like this article? Share it with your friends


Notre sélection d’achats pour vous

Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus