Sorry, this news is not yet available in your language

Jenny’s Song : HBO a-t-il spoilé la fin de Game of Thrones ?

Série Written by on 7 min

Pour ceux qui auraient vu le dernier épisode en date de Game of Thrones, vous avez forcément découvert la chanson Jenny’s Song, aujourd’hui accusé d’avoir spoilé la fin de la série. Qu’en est-il réellement ?

Attention : Risque de spoiler

Attention, si vous n’êtes pas à jour dans la série Game of Thrones, vous risqueriez de vous faire violemment spoiler une scène de l’épisode 2 de la saison 8 qui a été diffusée cette nuit sur HBO et sur OCS Choc. Vous voilà prévenu.

Si vous êtes encore là, c’est que vous êtes à jour ou tout simplement que les spoilers ne vous font pas peur. Dans l’épisode 2 de la saison 8 de Game of Thrones intitulé « Un Chevalier des Sept Royaumes », Tyrion, Jaime, Brienne, Tormund, Davos et Podrick se sont réunis dans une salle du château de Winterfell la nuit précédent la grande bataille contre les Marcheurs Blancs. Et alors que Tyrion cherche quelqu’un connaissant une chanson à chanter pour passer la nuit, Podrick entame le chant de « Jenny’s Song », une chanson qui est aujourd’hui accusé de spoiler la fin de la série.



Interprété par le groupe de rock britannique Florence + the Machine, la chanson Jenny’s Song comme pour les autres chansons originales de l’émission ont généralement une influence sur les événements à venir. En réalité, il s’agit d’un personnage qui vient des profondeurs du mythe de Game of Thrones, à savoir celui de Jenny d’Oldstones.

Selon le wiki officiel de la série, Jenny d’Oldstones était une paysanne qui s’est mariée à la maison Targaryen en épousant le prince Duncan, malgré les objections de son père. En raison du mariage, Duncan a renoncé à son droit au trône. Dans la série, il est fait mention de Jenny dans la saison 7 lorsque les archmestre discutent d’un corbeau qu’ils ont reçu de Bran Stark les avertissant que le Roi de la Nuit et son armée marchent sur Fort-Levant. Puisque Bran a prétendu avoir vu cela à travers ses capacités de change-peau, l’un d’eux a comparé cela à l’affirmation de Jenny prétendant qu’elle descendait des Enfants de la forêt.

La chanson spoile-t-elle la fin de la série ?

Dans un premier temps, en partant du principe que la chanson a une incidence sur la suite de la série comme ce fût le cas auparavant, on peut facilement reconnaître la situation délicate dans laquelle Jon Snow se trouve, lui qui entretient une relation intime avec Daenerys Targaryen, qui s’avère être sa tante. Snow, qui se nomme en réalité Aegon Targaryen est en fait le dernier mâle survivant de la lignée Targaryen et donc le digne héritier du trône de fer. Inutile de dire que la chanson de l’épisode de ce soir pourrait signifier que Jon pourrait suivre la voie de Duncan et abandonner le trône par amour, aussi digne qu’il soit de s’effondrer.

Quand on regarde le destin tragique de Duncan, fils d’Aegon V Targaryen, mort lors de la tragédie de Summerhall lorsqu’un incendie, qui selon les rumeurs, a commencé par une tentative d’éclosion d’anciens œufs de dragon, on peut se demander si, à l’inverse de l’oncle de Daenerys, Jon Snow n’aura pas une fin tragique en même temps que ses dragons lors d’une spectaculaire bataille.

Mais en somme, avec le peu d’information que l’on a sur la chanson et sur sa signification, personne n’est encore en mesure de dire si celle-ci spoile la fin de la série ou non. Donc quand vous la verrez passez sur vos réseaux sociaux, vous pourrez sans prendre de grand risque écouter le travail accompli par Florence + The Machine. Et pour ceux qui ça intéresse, voici les paroles traduites de la chanson.

Traduction de Jenny’s Song par Florence + The Machine

Haut dans les couloirs des rois qui sont partis

Jenny dansait avec ses fantômes

Ceux qu’elle avait perdus et ceux qu’elle avait trouvés

Et ceux qui l’avaient le plus aimée

Ceux qui étaient partis depuis si longtemps

Elle ne se souvenait pas de leurs noms.

Ils l’ont fait marcher sur les vieilles pierres humides

Elle a surmonté toute sa peine et sa douleur.

Et elle n’a jamais voulu partir

N’a jamais voulu partir

N’a jamais voulu partir

N’a jamais voulu partir

Ils dansaient tout au long de la journée et de la nuit

À travers la neige qui a balayé la salle

D’hiver en été, puis d’hiver en hiver

Jusqu’à ce que les murs s’effondrent et tombent

Et elle n’a jamais voulu partir

N’a jamais voulu partir

N’a jamais voulu partir

N’a jamais voulu partir

Et elle n’a jamais voulu partir

N’a jamais voulu partir

N’a jamais voulu partir

N’a jamais voulu partir

Haut dans les couloirs des rois qui sont partis

Jenny dansait avec ses fantômes

Ceux qu’elle avait perdus et ceux qu’elle avait trouvés

Et ceux qui l’avaient le plus aimée


The article contains translation errors?

Did you like this article? Share it with your friends


Notre sélection d’achats pour vous

Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus